université
de Bourgogne

  Imagerie scientifique :  
  quand les cellules  
  rencontrent l'espace  

L’imagerie scientifique regroupe l’ensemble des techniques permettant de produire une représentation visuelle d’un phénomène souvent invisible à l’œil nu. Elle est employée dans de nombreux domaines, du secteur médical à l’étude des territoires. L’utilisation de l’imagerie implique généralement une collaboration entre un chercheur, qui souhaite répondre à une problématique de recherche précise, et un ingénieur de recherche, qui le conseille sur les techniques les mieux adaptées à ses objectifs et traite les images obtenues.
3 étapes
1 Acquisition
La première étape consiste à concevoir des capteurs et des marqueurs spécifiques capables de récupérer les informations souhaitées dans un environnement défini. Ces capteurs peuvent être associés à divers équipements en fonction des besoins exprimés par les chercheurs : scanners, robots, drones, microscopes…
2 Traitement
A ce stade, les données récupérées se présentent sous la forme d’une matrice de nombres, chaque nombre représentant l’intensité lumineuse reçue en un point de la surface analysée. Pour les convertir en données exploitables, l’ingénieur développe un algorithme spécifique capable d’extraire certaines caractéristiques de cette image numérique. Il produit ainsi une représentation visuelle de l’objet d’étude puis lui applique différents traitements selon les spécifications du chercheur.
3 Analyse
Lorsque l’image est traitée, elle est remise au chercheur, qui peut désormais l’utiliser dans ses travaux. En fonction de ses découvertes et de ses objectifs, il pourra refaire appel à l’ingénieur de recherche qui appliquera de nouveaux traitements aux images pour les affiner.
A l'université de Bourgogne, de nombreux laboratoires intègrent l'imagerie à leurs travaux. Certains conçoivent des capteurs et développent des équipements, d'autres utilisent les techniques d'imagerie pour répondre à une question scientifique. Au détour de 4 domaines d'applications très différents, découvrez un échantillon des possibilités offertes par l'imagerie.
Agro
alimentaire
Matériaux
Biologie
santé
Patrimoine
Environnement
Formations associées
Et après ?
Sélectionnez un domaine ci-dessus
Dossier de la recherche, Février 2017 | Imagerie scientifique : quand les cellules rencontrent l’espace
Coordination, graphisme/webdesign et intégration : Nicolas Popovic, Virginie Fidon et Romain Bahr - service communication, université de Bourgogne
Rédaction : Elsa Fachinetti, Juliette Brey-Xambeu
Photos : Alexis Chézière ; laboratoires de l’université de Bourgogne

Image de couverture : deux chercheurs du le2i interagissent en immersion virtuelle. Les technologies de la réalité virtuelle permettent d’immerger un ou plusieurs utilisateurs au sein d’un environnement virtuel et leur offrent la possibilité de travailler à l’échelle 1 sur des maquette numériques représentant les objets en conception. Ces technologies constituent des outils à haute valeur ajoutée pour la conception collaborative industrielle. Elles peuvent également être utilisées pour d’autres domaines tels que la santé, le patrimoine ou le bâtiment.

Vidéo :

Remerciements :
Olivier Aubreton, Margot Bernardi, Éric Bourillot, François Brunotte, Franck Denat, Jean-Pierre Garcia, Dominique Ginhac, Romaric Loffroy, Frédéric Mérienne, Jean-Marie Perrier-Cornet, Laure Saligny, Ralph Seulin, Dro Désiré Sidibé, Pascale Winckler.