université
de Bourgogne

Le pouvoir de la musique sur le cerveau et la cognition

 Et si la musique pouvait guérir, rééduquer, prévenir la maladie ? 

ACTU-musique-cerveau-2014Jeudi 29 mai au Grand Théâtre, de 9h à midi, des chercheurs répondent à vos interrogations et révèlent les grandes découvertes récentes.
Une séance scientifique et musicale ouverte à tous
. « La musique donne une âme à nos cœurs et des ailes à la pensée », disait Platon.

Pourquoi possède-t-on une aptitude pour la musique ? La musique est-elle naturelle ou culturelle ? L’être-humain est-il programmé génétiquement pour être musical comme il est programmé pour être parlant ? La musique peut-elle guérir et rééduquer ?

Le piano pour rééduquer après un AVC

« Parmi les chercheurs présents, Ekhart Altenmüller, neurologue à Hannover, évoquera ses études sur l’utilisation de la musique pour la rééducation des patients ayant subi des lésions cérébrales. Il a montré qu’en faisant apprendre le piano à un patient victime d’un AVC ou d’un traumatisme crânien, on rééduque mieux sa motricité qu’avec une rééducation classique sans musique », raconte Emmanuel Bigand, directeur du Laboratoire d’Etude de l’Apprentissage et du Développement.
L’utilisation de la musique pour de nouvelles perspectives de rééducation dans le traitement thérapeutique de troubles sévères est aujourd’hui scientifiquement prouvée.

« Ecouter de la musique, c’est être actif »ACTU-Bigand-congres

« Ce prélude au congrès international « Musique et cerveau » représente une unique occasion d’être informé des découvertes les plus récentes de la recherche dans le domaine de la musique.
10 thématiques seront abordées, notamment la question de la musique comme moyen contre le vieillissement cognitif ou encore la réflexion sur l’aptitude musicale des animaux… Les participants pourront interagir et faire part de leurs interrogations », poursuit Emmanuel Bigand.

Ecouter de la musique, c’est préventif

Isabelle Peretz, neuropsychologue à l’université de Montréal partagera ses études fondamentales sur le don et l’origine génétique de la musique dans le cerveau. Robert Zatorre, neurologue à Montréal, étudie le pouvoir émotionnel de la musique. Il expliquera ce qu’il se passe dans le cerveau lorsqu’on écoute de la musique.

Cette séance ouverte annonce le congrès international qui se déroulera sur 3 jours. Il réunit les 400 plus grands chercheurs dans le domaine « Musique et cerveau » pour une publication des résultats dans la revue scientifique New York Academy of Sciences.
« Les informations diffusées au grand public lors de cette matinée sont uniques et inédites par rapport à tous les débats qu’on peut entendre sur la musique », conclut le directeur de laboratoire et musicien.

La Fondation Mariani, la SACEM Université et l’Université de Bourgogne vous invitent le jeudi 29 mai 2014, de 9h30 à 12h, au Grand Théâtre de la ville de Dijon, à une rencontre tout public sur le thème « Le pouvoir de la musique sur le cerveau et la cognition ».
Des chercheurs, experts dans le domaine, sont présents pour répondre à l’ensemble de vos questions.