université
de Bourgogne

Lumière sur la non-linéarité : le soliton de Peregrine enfin observé !

Une équipe de chercheurs de l'uB associée à des chercheurs internationaux a pu effectuer cette observation expérimentale en utilisant pour reproduire des vagues océaniques la lumière qui se propage dans une fibre optique.

Ces résultats expérimentaux ont été obtenus au sein de l'équipe Solitons, Lasers et Communications Optiques du laboratoire Interdisciplinaire CARNOT de Bourgogne (UMR 5209 CNRS-Université de Bourgogne) en collaboration avec d'autres chercheurs internationaux.

Ces travaux ont été concrètement réalisés dans le cadre du PRES UB-UFC avec l'implication du Pr. John DUDLEY du Laboratoire FEMTO-ST de l'Université de Franche-Comté.

Les résultats des expériences menées à l'Université de Bourgogne représentent la première mesure directe de la localisation du soliton de Peregrine dans le contexte des ondes continues en physique. Néanmoins, les auteurs prennent soin de faire remarquer que le soliton de Peregrine mathématiquement parfait ne peut jamais être observé en pratique. Par contre, ils montrent que son intense localisation apparaît même dans des conditions d'excitation non-idéales. Ce résultat est alors particulièrement pertinent pour comprendre comment les vagues scélérates de forte intensité peuvent se former dans l'environnement tumultueux et imparfait des océans.

Contact scientifique : Dr. Crhristophe Finot
Directeur du Département de Physique
UFR Sciences et Techniques, Université de Bourgogne
Tél. : +33 (0)3.80.39.59.26
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.