université
de Bourgogne

Revue de presse scientifique

Revue de presse scientifique (c) uB

Cette semaine, la mission culture scientifique nous parle intelligence des plantes, critiques anonymes, couches-tard, taphonomie, cerveau et asymétrie...

Au sommaire de la revue de presse scientifique du 18 avril :

Les brèves

  • «  Les plantes sont beaucoup plus intelligentes que les animaux  », estime Stefano Mancuso, fondateur du Laboratoire international de neurobiologie végétale. A lire sur LeMonde.fr 
  • Pouvoir critiquer anonymement la science permet de mieux la corriger, selon Boris Barbour et Brandon Stell, les responsables du site PubPeer dans une tribune au Monde.
  • Se coucher tard = mourir plus tôt : c'est la conclusion d'une vaste étude menée auprès de 500 000 Britanniques. A lire sur leMonde.fr.
  • Qu'est-ce que la taphonomie ? Christiane Denys, professeure du Muséum national d'histoire naturelle (MNHN), décrypte ce terme sur The Conversation.
  • Pouvons-nous avoir confiance en ce que nous voyons ? Les travaux d'une équipe de chercheuses américaines nous révèlent que les images que nous percevons du monde seraient en fait déformées par notre expérience et nos émotions... A lire sur Futura-sciences.com.

La grosse actu

"L'asymétrie est à l'origine de la vie" : LeMonde.fr revient sur le symposium qui s'est tenu les 15 et 16 mars derniers sur le thème "L'asymétrie dans la nature". A lire

Retrouvez la revue de presse sur Radio Dijon Campus, chaque mercredi à 8h. 

Réécoutez les revues de presse scientifiques précédentes