université
de Bourgogne

Agenda

Rencontres du Clos-Vougeot 2018 - "Vignobles et vins singuliers, de l'unique au pluriel"

Début :Jeudi 04 Octobre 2018 - 09:30
Fin :Samedi 06 Octobre 2018 - 12:30
Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Plus d'infos :

Programme des Rencontres du Clos-Vougeot 2018 / Fiche d'inscription

Lieu : Château du Clos-Vougeot à Vougeot - Inscription obligatoire

 Les Rencontres du Clos-Vougeot ont été initiées par la Chaire UNESCO « Culture et Traditions du Vin », seule chaire UNESCO au monde sur la problématique de la vigne et du vin, créée en 2007 à l’Université de Bourgogne. Ces rencontres annuelles « ont pour objectif majeur d’appréhender le vin comme produit culturel, vecteur de civilisation, dont la consommation éclairée relève d’un véritable art de vivre et d’une philosophie liée à la convivialité et au partage, valeurs humanistes s’il en est ».
La douzième édition de ces Rencontres, intitulée « Vignobles et vins singuliers, de l’unique au pluriel » aura lieu lieu au château du Clos-Vougeot les 4, 5, 6 octobre 2018.
S’appuyant sur des recherches dans des disciplines variées, une trentaine de conférenciers internationaux présenteront des modèles rares, parfois insolites, de vignobles et de vins dans le monde. Ils tenteront d’en rechercher les origines et d’expliquer leur renommée au sein de la vitivinisphère.
La conférence inaugurale de Pascal Reigniez , « Aux racines de la vitivinisphère : le vignoble de Géorgie », rappelle que c’est dans cette région du Caucase que les hommes ont pour la première fois élaboré du vin. Des vestiges archéologiques vieux d’au moins 7000 ans découverts en Géorgie et en Arménie l’attestent et montrent des techniques de vinification traditionnelles pratiquées dans des jarres enterrées. Ces usages, qui constituent un patrimoine unique et exceptionnel ont été transmis par les vignerons jusqu’à nos jours et  adoptés récemment dans d’autres vignobles du monde.  *

La première session a pour titre « Des modèles uniques ou dupliqués à l’envi ». Avec des exemples de l’Antiquité, du Moyen-âge et d’époques plus tardives, seront présentées les racines et les facettes de vins particuliers.
Certains de ces vins, très réputés, sont issus de techniques  spécifiques, comme le passerillage, « la prise de voile » ou l’arrêt imposé à la fermentation, des techniques parfois très anciennes  qui ont été initiées et perfectionnées dans plusieurs vignobles européens, puis répandues dans le reste du monde.

La seconde session, « Contraintes naturelles et génie des hommes pour des modèles atypiques », insiste sur l’inventivité constante et l’opiniâtreté tenace des hommes de la vigne et du vin pour réaliser et valoriser leur production dans des conditions naturelles extrêmes. Seront aussi évoqués des vins singuliers nés de la conjoncture historique et religieuse.
« Le modèle bourguignon, unique ou pluriel ? » est au centre des débats de la table ronde de clôture, présidée par Christian Vanier, Directeur Général du BIVB.

D’autres évènements sont programmés, hormis les sessions orales :
Jeudi 4 octobre, une dégustation de vins de bourgogne proposée par le BIVB dans la cuverie du château ;
Vendredi 5 octobre, un concert "Hommage à Bach" du Trio Alphea dans le cellier médiéval ;
Samedi 6 octobre, la visite d’un domaine de la Côte de Nuits.