université
de Bourgogne

Vigne et vin : la construction de la qualité

Face à la complexité des enjeux en présence, le défi commun posé à la filière (plus de 4500 exploitations sur le territoire bourguignon, 20 000 emplois directs, 100 000 emplois indirects) et aux acteurs scientifiques, est de garantir la pérennité de la renommée mondiale du vignoble bourguignon dans sa dimension territoriale (Côte-d'Or, Mâconnais, Chablisien, Côte chalonnaise, Châtillonnais, Nivernais) et de ses productions au travers d'approches adaptées aux différentes interrogations, aux évolutions sociétales, de pratiques viticoles et œnologiques...

Or, cette reconnaissance du modèle Bourguignon et de la qualité de ses vins est aujourd'hui confrontée à des défis majeurs : défis environnementaux (changement climatique, plan Écophyto, lutte contre les ravageurs), défis économiques (concurrence d'autres modèles viti-vinicoles, viabilité et rentabilité des entreprises de la filière), défis technologiques (viticulture de précision, pratiques oenologiques, virage numérique).

Face à ces défis, il est vital de comprendre les mutations majeures déjà à l'oeuvre ou qui vont se produire dans un avenir proche pour le modèle viti-vinicole bourguignon. Il faut également remettre en perspective ce qui fait la force de ce modèle et comment il peut évoluer pour consolider sa position d'excellence à l'échelle mondiale. Il y a donc une nécessité absolue de comprendre et d'accompagner les choix stratégiques des différents acteurs à tous les stades, de l'élaboration à la commercialisation, du sol et de la vigne jusqu'à la bouteille sur table, bien au-delà de la seule approche technicienne, qui ne s'applique qu'au produit final où à l'une de ses étapes d'élaboration.

Ce projet concerne très concrètement la construction de la qualité des vins de Bourgogne au travers de programmes transdisciplinaires impliquant non seulement les sciences expérimentales (physiologie, microbiologie, climatologie, physico-chimie, analyses sensorielles...) mais également les Sciences Humaines et Sociales (communication, histoire, sociologie, linguistique, économie...). Il vise également à créer entre chercheurs et professionnels un nouvel espace d'action et d'engagement commun, à la fois dans une logique de transfert de connaissances et d'applications, et d'identification des besoins prioritaires, en lien avec toutes les dimensions de la filière viti-vinicole bourguignonne.

Secteur scientifique : Vigne et Vin
Responsables du projet : Régis GOUGEON et Jean-Jacques BOUTAUD

Laboratoires de l'uB porteur et partenaires

Agroécologie / Biogéosciences / CSGA / PAM / CIMEOS / TIL / INSERM U866 « Lipides, Nutrition, Cancers » / MSH / ARTeHIS / CGC / ICB / CREDIMI.